ils prennent la parole

26/0620 Mara Lanté

24/06/20 Les colistiers de la LISTE BLEUE 

tractph

24/06/20 Yabas Fontenie

23/06/20 Eric CHECCO 

23/06/20 MR ADHAL BARA

22/06/20 Nadjia Hamzaoui

Ancienne colistière de mourad chikaoui je fais appel à toutes les personnes qui m ont suivis au premier tour d aller voter Patrick haddad le 28 juin je n ai pas fait le choix de suivre mourad car pour moi il m’était impossible de soutenir un homme tel que puponni je suis un femme d honneur et j ai mes principes de confession musulmane et fière de l etre beaucoup de sarcellois me connaissent et beaucoup m ont suivi au premier tour je vous demande de faire le même choix que moi le 28 juin votez Patrick Haddad lors de son débat il nous a prouvé qu il était pour un rassemblement et pdt ces 18 mois prouvé qu il avait les épaules assez solides et une très grande ouverture d esprit il a gérer la crise du covid du main de maître sarcellois sarcelloise le 28 juin faite le choix et le meilleur  

                      ! Patrick Haddad !

22/06/20 JOHN BORGES

22/06/20 INTERVIEW DE RAOUL BENACCOUN

Avec cette interview nous dérogeons un peu à la règle que nous étions fixées. Jusqu’ici nous avons publié les témoignages de Sarcellois qui expliquaient leurs raisons de voter pour la liste de Patrick Haddad. Si nous sommes venus vous rencontrer c’est que vous êtes un « personnage » qui compte à Sarcelles et que votre prise de position en faveur de Patrick Haddad n’est pas passée inaperçue.

RB : c’est vrai que je suis un pur sarcellois connu de bien des gens dans toutes les communautés.

Q : soyez plus clair. Vous avez très longtemps été l’ami personnel de FRANCOIS PUPPONI.

RB : oui c’est vrai. J’étais à ses côtés quand il a succédé à Dominique Strauss-Kahn. J’étais à ses côtés chaque fois qu’il en exprimait le besoin.

Q : et vous vous retrouvez sur la liste de PATRICK HADDAD ?

RB : Oui c’est mon choix, et sans la moindre hésitation !

Q : Il va falloir aller plus loin. Pendant la campagne du premier tour des affichettes ont été collées avec votre photo dans les rues vous appelant à la raison et suggérant que vous aviez perdu la mémoire.

RB : J’ai été très désagréablement surpris lorsqu’un ami m’a interpellé pour me demander si j’avais vu ces affichettes collées un peu partout.

Q : Comment avez-vous réagit ?

RB : Pour vous dire la vérité quand j’ai vu ces affiches la colère m’a pris. Et puis j’ai réfléchi. Sérieusement. Et j’en suis arrivé à la conclusion que ce n’était pas moi qui trahissais nos idéaux de départ. Moi je suis resté le même qu’à l’époque où nous fêtions la victoire de Dominique Strauss-Kahn et quand on nous voyait partout ensemble main dans la main.

Q : En quoi Monsieur PÜPPONI a-t-il changé ?

RB: Il a quitté le Parti Socialiste. Il n’a pas été fidèle à sa liste et il a fusionné avec d’autres partis. Pourquoi ? Pour tenter de récupérer la Ville ? Peut-on croire qu’il abandonnera sa place de député ?

Q : vous estimez que la fidélité est de votre côté ?

RB : Vous savez, contrairement à ce qu’insinuait l’affichette j’ai une excellente mémoire. Ma mémoire ça a toujours été mon fer de lance, mon aiguillon. Je suis fais comme ça. Je suis fidèle, c’est mon ADN. Ceux qui ont collé ces affichettes et qui ont fait de la peine à ma famille en rendront compte au Tout Puissant. Moi je suis resté fidèle à mes amis. Fidèle à mes idées. Fidèle à Sarcelles.

Q : On vous voit partout. Argumentant. On dirait que vous vous multipliez.

RB : Sarcelles doit tourner la page et PATRICK HADDAD doit absolument pouvoir continuer son travail. Je vis cela comme une vraie mission au service de notre Ville. J’aurais voulu que les choses se passent plus simplement et plus calmement. Maintenant il faut gagner.

Q : Un mot à propos de PATRICK HADDAD ?

RB : Vous savez quand j’étais en colère à propos de ces fameuses affichettes, c’est lui qui le premier m’a conseillé le calme et la réflexion ! Je l’ai observé pendant la crise sanitaire. Un travail colossal. Infatigable. Attentif à ne rien laisser de côté. A n’oublier personne. Je l’ai vu à la télé. Il à chaque fois fait honneur à la Ville. Franchement c’est un souffle d’air pur. C’est le Maire dont nous avons besoin.

20/06/20 Cynthia déléguée syndical groupe korian 

19/06/20 Catherine et Mike

15/06/20

Mamadouba Camara

Bonjour aux Sarcelloises et aux Sarcellois! Les élections municipales concernent tous les habitants d’une commune. La liberté d’expression pour soutenir une liste contre une autre liste, est un droit pour chaque citoyen. La démocratie locale doit s’exercer; nul ne peut l’empêcher. Par conséquent, je mets au defi ceux qui ont piraté mes publications en faveur de Patrick HADDAD. Vous êtes en retard et semblez ignorer les règles de la démocratie. Facebook est un réseau de communication, accessible à tout le monde. LE SYSTÈME PUPPONISTE EST CADUC. IL FAUT LE CHANGER POUR QUE NOTRE VILLE PUISSE AVANCER. POUR CELA, JE VOUS DEMANDE DE VOTER POUR PATRICK HADDAD, LE 28 JUIN 2020. C’EST L’HOMME DU RENOUVEAU ET DU CONSENSUS. SARCELLES A BESOIN D’UNE NOUVELLE POLITIQUE ET D’UN NOUVEAU LEADER, JEUNE, COMPÉTENT ET RASSEMBLEUR DE TOUTES LES COMMUNAUTÉS, VIVANT EN HARMONIE A SARCELLES DEPUIS PLUS DE 50 ANS. NOTRE DIVERSITÉ EST UN ATOUT ET UNE RICHESSE QUE NOUS DEVONS PRÉSERVER A TOUT PRIX.  

14/06/20

PAOLA AZOULAY

12/06/2020

David C. Avenue Paul Valéry.

J’estime qu’avec PATRICK HADDAD, Sarcelles a trouvé son Maire.

Calme. Efficace. Rassembleur. Animateur respectueux de son équipe. Debout, solidaire, attentif aux autres face à l’épidémie.

Quand il a accepté d’être élu Maire, nous savions tous que ce ne serait pas facile : Deux autres Maires avaient démissionné avant lui, pour raisons « personnelles ». Et l’ombre de l’ancien Maire, François PUPPONI, planait toujours sur Sarcelles.

François PUPPONI avait librement choisi de conserver son mandat de député et d’abandonner son mandat de Maire.

Mais il tentait de conserver la réalité du pouvoir en continuant de diriger, de fait, l’action de ses successeurs.

PATRICK HADDAD, a pris ses fonctions avec courage et détermination. Malgré les peaux de bananes et les rumeurs les plus odieuses, il a fait face.

La campagne électorale du second tour s’annonce très agitée. Dans ces conditions le mieux pour réfléchir et choisir c’est de prendre appui sur la réalité.

Je prends un exemple qui a marqué le premier tour des élections municipales :

Souvenez-vous : FRANCOIS PUPPONI accuse son adversaire PATRICK HADDAD d’avoir lancé la réalisation d’une mosquée qui sera animée par de dangereux adversaires de la république. Par la même occasion il participe à une campagne médiatique stigmatisante et méprisante à l’égard d’une partie des Sarcellois. Du reste toute la campagne du premier tour a été polluée par ses tentatives d’opposer les communautés entre elles.

On a vu qui disait la vérité. PATRICK HADDAD a diffusé les documents qui prouvent que c’est FRANCOIS PUPPONI qui avait lancé le projet, engageant la Ville. Le plus révélateur dans cette triste affaire c’est la manière dont FRANCOIS PUPPONI justifie son attitude : « C’est vrai j’avais promis. Mais c’était en campagne électorale et je n’aurais jamais tenu parole ».

Triste conception de la vie publique !

Tels sont les faits.

D’ici le 28 juin il y aura d’autres polémiques. Il y aura d’autres rumeurs. Mais les faits révélés par la campagne du premier tour suffisent à se faire une opinion. Ils tracent un portrait.

Celui d’un politicien vieillissant. Agrippé à son pouvoir et à ses privilèges. Peu respectueux de la parole donnée.

FRANCOIS PUPPONI a fait son temps.

Sarcelles a désormais un bon Maire. Porteur d’une démarche à la foi solide et moderne. Une équipe stable et unie, travaillera avec lui. Ce Maire et cette équipe prouvent chaque jour que, pour eux, une parole est une parole. Tous leurs actes visent à rassembler. A conjuguer les efforts des Sarcellois. Pour aller, ensemble, dans le sens du progrès et de la solidarité.

Au premier tour la liste de Patrick HADDAD a été placée en tête. Et c’est justice ! Le travail accompli le justifie amplement. Le 28 juin je confirmerai mon vote ! Je pense qu’il nous faut tourner définitivement la page du passé et du pouvoir pour le pouvoir. Sarcelles a droit au calme et la stabilité.