ACTUALITÉ DE NOTRE PROGRAMME: réponses aux questions lues sur les réseaux sociaux

26/06/20 Patrick Haddad

25/06/20 Patrick Haddad

23/06/20 Céline Y

Question : J’ai choisi de vivre au Village Place de la Libération. Entre marché et Mairie. Je travaille à Paris. Je m’y plais. L’autre matin j’ai entendu quelqu’un dire à haute voix que le village avait besoin de plus d’attention. Que prévoyez-vous ?

Réponse : Nous pensons qu’il y a des choses à changer : le bétonnage que vous avez évidemment remarqué, les constructions anarchiques, doivent laisser place au respect de ce cadre de vie que vous appréciez. Il faut redoubler d’attention pour le commerce de proximité, la sécurité, la qualité des transports.

En 18 mois PATRICK HADDAD a fait la preuve de son attention envers le village

Il a mis fin au bétonnage en arrêtant les nouveaux permis de construire prévus

Il a procédé à l’achat des 2 premiers lots du Cedre Bleu

Il a trouvé un repreneur pour la boucherie traditionnelle de la rue Pierre Brossolette. Elle va ouvrir incessamment.

Il a fait refaire le parking de la Poste.

Il a fait construire 2 parkings aux abords du gymnase Briand

Il a fait agrandir l’école Bois Joli et refaire le parking des enseignants

Il a fait refaire l’avenue du Stade, la rue Jean Pujol.

Il a fait refaire l’éclairage et la voirie de la rue des Marais.

Il a fait refaire les trottoirs de la rue André Boutte

Il a fait fermer, la nuit, le jardin du Dr Artin (derrière la salle Malraux) pour la tranquillité de tous.

Il a fait modifier l’éclairage des quartiers Chauffour et Mont de gif pour le passer en LED de façon à le rendre à la fois plus confortable et plus écologique

La rénovation de la Halle du marché est programmée pour cette année.

La brigade de l’environnement qu’il a créée intervient, bien sûr, dans votre quartier.

Qu’en pensez-vous ? ce n’est pas si mal en si peu de temps !

Et ce beau travail se poursuivra durant tout le mandat jusqu’en 2026

:

20/06/20 Jhonny

Question : Je travaille à Roissy. Qu’avez-vous prévu pour nos transports ?

Réponse : Il faut continuer le travail si bien commencé avec le tramway :

Voici notre engagement n° 19

Défendre la prolongation du T5 au minimum jusqu’au Bourget

L’arrivée du tramway à Sarcelles a été un grand succès. Il est utilisé chaque jour par des milliers d’habitants. S’il permet de rallier Saint-Denis aisément, tout en désenclavant la ville, il ne permet toujours pas de rejoindre les zones aéroportuaires, synonymes d’emploi et de développement. Nous continuerons à mobiliser l’ensemble des décideurs publics pour que le T5 soit prolongé au minimum jusqu’au Bourget.

19/06/20 Jacques

Question : Je suis président d’un des Conseils Syndicaux du Grand Ensemble.  J’ai souvent rouspété contre le manque de propreté et la mauvaise coordination entre nos résidences et la ville. Je constate une nette amélioration depuis quelques mois. Peut-on espérer qu’on continue dans cette voie ?

Réponse : Effectivement la situation en matière de propreté n’etait pas acceptable. Tout doit être mis en œuvre pour faire de la lutte pour la propreté l’une des priorités majeures de la municipalité nouvelle, en renforçant l’éducation, l’organisation des collectes et la répression des incivilités.

Voici notre engagement n° 27

  • Déploiement d’un système généralisé de bornes enterrées ou aériennes
  • Coordination claire de l’ensemble des intervenants du cadre de vie (SIGIDURS, bailleurs, entreprises prestataires, services municipaux, RATP…)
  • Augmentation du nombre de poubelles de rue, avec cendrier et tri sélectif, notamment sur les grands axes (8 Mai, Paul Valéry, Joliot-Curie…)
  • Renforcement de la brigade de l’environnement créée en fin de mandat
  • Mise en place d’une équipe d’urgence : FRAP (Force Rapide Action Propreté) : intervention dans les 2 heures après signalement d’un habitant
  • Mise à disposition d’une application smartphone de signalement des dépôts sauvages, du mobilier urbain dégradé, de la saleté…
  • Soutien aux initiatives citoyennes de nettoyage des quartier type “Clean challenge”
  • Généralisation des ateliers de sensibilisation à l’éco-citoyenneté dès le plus jeune âge
  • Développement u sein du parc automobile municipal des véhicules électriques et hybrides
  • Améliorer la gestion des déchets d’après marché notamment en systématisant le tri des déchets

18.06.20 Jeannot

Question : J’habite le village. Depuis le temps que nous réclamons la création d’une boucherie dans la rue principale, je voudrais bien savoir où on en est ?

Réponse : Nous sommes en mesure de vous annoncer l’ouverture imminente d’une boucherie traditionnelle assortie de commerces proposant des produits alimentaires de qualité rue Pierre Brossolette.

17.06.20 Julie

Question : Je suis une jeune maman et je viens d’arriver rue des Noyers à Sarcelles Village. La première chose que j’ai eu à régler ça a été la garde de mon bébé. Heureusement que mes parents vivent à côté. Que prévoyez-vous dans ce domaine ?

Réponse : C’est notre proposition n° 1. Voici ce que nous nous engageons à réaliser :

L’avenir d’une ville, ce sont ses enfants. Il faut, pour accueillir de nouveaux habitants, adapter l’offre de garde destinée aux tout petits. Or, notre ville malgré des efforts faits au cours de ce mandat, reste sous-dotée en équipements petite enfance. La demande des familles, c’est d’avoir des crèches collectives avec du personnel formé et compétent.

  • Nous ferons construire deux crèches collectives sur Lochères et une sur le Village, créant ainsi plus d’une centaine de places pour les petits Sarcellois de 0 et 3 ans.
  • Nous développerons les actions de soutien à la parentalité
  • Nous travaillerons avec des structures spécialisées dans la détection et la prise en charge des troubles autistique chez les enfants

16/06/20  Vanessa

Question Tout le monde sait ce que veut dire l’illettrisme. Et tout le monde comprend quelles souffrances se cachent derrière cette inégalité qui touche. Mais qui connait l’illectronisme ? Autrement dit l’illettrisme dans le domaine de l’électronique.

Selon l’INSEE une personne sur quatre ne sais pas s’informer sur Internet. Et une sur cinq ne sait pas communiquer sur ces réseaux. J’enseigne à Sarcelles et je peux en témoigner : De nombreux Sarcellois souffrent de cette inégalité. Et La crise sanitaire a démultiplié les conséquences de cette fracture !

Réponse : Vous avez entièrement raison. Notre 30ème proposition répond à votre interrogation.

Faire de Sarcelles une ville connectée

Le monde d’aujourd’hui est connecté, les nouvelles technologies transforment notre quotidien. Sarcelles doit investir encore plus fortement le champ des réseaux sociaux, afin d’accroître sa visibilité et de développer une image positive de notre ville et de ses habitants.

Sarcelles doit entrer totalement dans le XXIème siècle et bénéficier du confort apporté par les réseaux internet et téléphoniques à très haut débit (Fibre et 5G notamment).

  • Déploiement total de la fibre, avec les dernières technologies existantes, d’abord dans les écoles
  • Contact avec les opérateurs pour le déploiement progressif de la 5G
  • Présence de la ville dans les médias et les réseaux sociaux pour faire rayonner les initiatives sarcelloises
  • Création de hashtags #sarcelles #sarcellesmaville #jaimesarcelles #fierdesarcelles… afin de diffuser la culture et l’identité sarcelloises
  • Création d’applications « Smart city » pour faciliter l’information et le dialogue avec les habitants

15/06/20  Sébastien

Question : J’ai fait quelques photos ! Je crois que vous êtes devenus fous ! Vous êtes en train de défigurer notre ville et vous allez nous rendre la vie impossible. A quoi rime cette frénésie de béton ?

Réponse : Cher ami, toutes ces photos correspondent à des permis de construire délivrés par FRANCOIS PUPPONI !

Vous parlez de frénésie et vous n’avez sans doute pas complétement tort.

Ces dernières décisions de FRANCOIS PUPPONI laissent un gout amer. Elles ont été prises en dehors de toute logique et sans étude d’impact. L’environnement, les circulations, les stationnements, la gestion des réseaux, le ramassage des ordures, les places à l’école, etc. rien n’a été sérieusement étudié.

« Après lui le déluge ! » Nous comprenons que vous soyez choqué Pour autant ne vous trompez pas de colère. Affairisme ou désinvolture, quelles qu’en soient les motivations, ces chantiers génèreront de nombreuses difficultés.

Mais rassurez-vous nous nous efforcerons d’accueillir au mieux les familles et de rebâtir les équilibres rompus dans les quartiers.

Nous avons une autre conception de la vie urbaine.

C’est ce qui nous a conduit à notre proposition 25 :

La maîtrise d’un urbanisme déjà dense est indispensable, dans une ville où la gestion des permis de construire s’est faite sans anticipation des conséquences. Nous sommes pour un développement équilibré de la ville : oui à ce qui développe. Non à ce qui bétonne. Un coup d’arrêt sera mis aux grands programmes immobiliers, au-delà de l’ANRU, tant que l’adaptation de la ville aux nouveaux habitants ne sera pas totalement réalisée

12/06/20 . Anissa

Question : L’ambiance délétère qui règne à la veille du second tour des municipales, les rumeurs, les attaques personnelles, tout cela me fait penser qu’un gros effort devra être fait pour rénover notre démocratie locale.

Réponse : Nous avons enrichit notre programme d’une proposition nouvelle :

Les conseils de quartier, les conseils citoyens sont des instances indispensables à la démocratie locale qui doivent s’enrichir avec la mise en place d’un Conseil Economique, Social et Environnemental Local (CESEL), qui sera consulté sur les grands projets communaux. 

11/06/20

Question : Avec le COVID 19 toutes les structures de santé ont été mises à l’épreuve. Que comptez vous entreprendre à Sarcelles pour que nous soyons plus efficaces à l’avenir. (Catherine).

Réponse : La crise a d’abord imposé des mesures d’urgence. La municipalité a pris toutes ses responsabilités à cet égard. Notre détermination, la solidarité de nos concitoyens, le concours des structures existantes publiques ou privées, conjugués au courage et à l’abnégation des personnels soignants ont largement contribué à soulager les Sarcellois dans cette épreuve.

Cela étant l’expérience nous conduit à enrichir notre programme d’une proposition clé :

C’est notre proposition n° 16 :

« 16 : Créer un réseau de santé réunissant l’ensemble des professionnels de la ville

La crise a renforcé le besoin pour les professionnels de santé de travailler en complémentarité. Nous faciliterons ce travail de mise en synergie en créant une communauté territoriale de professionnels de santé tournée vers l’autonomie

10/06/20

Question : Avec la crise sanitaire de nombreux jeunes se retrouvent en situation précarisée. Ils ont souvent perdu le petit boulot, le stage qui leur permettaient de tenir. Qu’allez vous entreprendre pour leur venir en aide. (LARISSA)

Réponse : Nous avons bien compris qu’il y avait là un enjeu majeur. Une source d’inégalité aggravée.

Nous avons tenu compte de cette réalité et voici ce que nous envisageons avec notre programme :

 Il faut tout faire pour permettre le retour à l’emploi de celles et ceux qui ont perdu le leur durant la crise.

  • Organisation régulière d’actions collectives et de « cafés emplois » pour mettre en contact les recruteurs, les organismes de formations et leurs futurs stagiaires ou employés sarcellois
  • Création d’un guichet unique pour les stages et l’alternance
  • Création d’un système de parrainage pour accompagner demandeurs d’emploi et créateurs d’entreprise
  • Mobilisation des moyens de la Communauté d’Agglomération Roissy Pays de France pour accompagner les Sarcellois et lever les freins à la formation et à la mobilité (aide au transport, système de covoiturage…)
  • Tissage d’un meilleur lien avec les emplois disponibles sur la plateforme aéroportuaire
  • Création d’emplois verts à l’échelle de l’intercommunalité, accessibles à nos populations
  • Développement des chantiers d’insertion pour les jeunes